Déroulement du contrôle technique des véhicules électriques

Tous les véhicules particuliers ou non doivent être soumis à un contrôle technique pour leur assurer un bon fonctionnement. Que prévoit la réglementation concernant le contrôle technique des véhicules électriques ?  

Le contrôle technique : Que faut-il savoir ? 

Le contrôle technique est un contrôle qui permet de détecter au niveau d'un véhicule, les éventuelles pannes ou défaillances qui pourraient porter atteinte à la sécurité des personnes et de l'environnement. Il est obligatoire pour tous les véhicules à l'exception des voiturettes sans permis, des motos, 2 roues et 3 roues, des caravanes et remorques, des tracteurs et des voitures immatriculées dans les services diplomatiques ou assimilés. 

Le premier contrôle technique doit être fait durant les 6 mois qui précèdent les quatre ans de la mise en circulation du véhicule. Ensuite, tous les deux ans, il doit être renouvelé . Le défaut de contrôle technique est passible d'une amende de 135 € à 750 € et de l'immobilisation du véhicule. 

Tout savoir sur le déroulement du contrôle technique des véhicules électriques 

Le contrôle technique d'un véhicule électrique concerne les mêmes points de contrôle habituel des véhicules particuliers auxquels s'ajoutent 11 nouveaux points de contrôle. Ces nouveaux points de contrôle sont liés au fonctionnement du moteur électrique. 

Lors d'un contrôle technique, les points de contrôle spécifiques aux véhicules électriques sont entre autres la batterie et la traction, le câblage de connecteurs haut tension, la continuité de masse, le dispositif anti-démarrage, la prise du véhicule, etc. Certains de ces points peuvent entraîner une contre visite s'ils sont défaillants.

 Après le contrôle technique si le véhicule ne comporte aucun défaut, le contrôleur vous remet un procès verbal qui atteste que le véhicule a été contrôlé. Il colle également sur la par brise du véhicule une vignette portant la date de la prochaine échéance. Par contre si des défaillances graves ont été constatés au niveau du véhicule, il sera soumis à une contre visite. Dans ce cas, les défaillances constatées seront réparées et contrôlées à nouveau.